18 octobre 2005

Première crise...

C'est incroyable ce que le corps peut réagir à ce qui se passe dans notre tête...
Comme je le disais précedement, je suis plutôt mal depuis une semaine. Disons angoissée. Ce qui, par la même occasion crée un état dépressif (parce qu'on est mal et qu'on en a marre de ne pas être bien, et "normal" comme la plupart des gens).
Dans un premier temps, mon ventre a été victime de cet état (troubles digestifs, je vous épargne les détails). Mon coeur s'emballait aussi à la moindre chose.
Et puis hier, je suis allée chez mon toubib, celle qui me prescrit mon traitement homéopathique et autre.
Je me suis effondrée en larme dans son cabinet. Je sais qu'elle a voulu bien faire, faire son travail, et me dire des choses vraies, mais qui m'ont, moi, brassées. Je me suis sentie agressée.
Mon rythme cardiaque a commencé à s'accélerer. Mes mains sont devenues moites. Je me suis mise à trembler (comme si j'avais froid, mais c'était de la nervosité). Tout a commencé à tourner autour de moi, j'ai eu l'impression que j'allais m'évanouir. Je n'arrivais plus à penser à autre chose qu'à l'état dans lequel je me trouvais. Elle m'a dit de m'allonger, de respirer profondément et calmement et de me concentrer essentiellement sur ma respiration. Ca a marché un peu (avec l'aide d'un anxiolitique). Avant, seul mon ventre et ma gorge serrés réagissaient à mon état d'angoisse. Là, tout le corps. Mon toubib m'a dit que c'était bien une crise d'anxiété généralisée.
Mais, à présent, j'ai eu une trouille d'enfer : j'ai peur que ce genre de crise ne m'arrive n'importe où, et que les gens qui m'entourent (dans les transports en commun ou au boulot) me prennent pour une cinglée. Personne ne comprend ce genre de chose, à moins d'y être passé. C'est une sensation trop abstraite. Et même si l'angoisse et la dépression sont les maladies du siècle, notre société ne semble pas prête à l'admettre.
Quand est-ce-que les gens vont devenir plus tolérants et altruistes ?

Posté par Copcoco à 10:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Première crise...

Nouveau commentaire